Être l’univers…

«J’ai longtemps cru que j’étais un gars qui expérimentait le monde jusqu’à ce que je réalise que j’étais l’univers qui expérimentait un gars.» – Jim Carrey –

Dans cette phrase se résume une grande découverte. La découverte que nous ne sommes pas réellement qui nous croyons être mais plutôt quelque chose qui est bien au-delà.

Post Instagram citations (2)

 

Nous ne sommes pas ce qui nous arrive, nous ne sommes ni nos pensées, ni nos émotions ni même notre corps physique. En réalité, nous faisons l’expérience de notre corps physique, de nos pensées, de nos émotions et de tout ce qui nous arrive dans la vie. Notre conscience en fait l’expérience.

 

Notre conscience est à l’image d’une goutte d’eau dans l’océan, elle est intriquée à la conscience cosmique de l’univers.

Voici comment l’explique Eckhart Tolle.

Capture d_écran 2018-05-28 à 20.05.56«Nous ne sommes pas DANS l’univers mais NOUS SOMMES L’UNIVERS, une partie intrinsèque de l’univers. Ultimement, nous ne sommes pas une personne mais un point focal où l’univers est en train de prendre conscience de lui-même. Quel miracle extraordinaire !»
Si l’on prend la mesure de cette découverte, alors on s’ouvre à l’énergie de la création et on accepte la responsabilité qui est la nôtre. Celle d’être créateur, de participer consciemment à cette création.

On cesse aussitôt de subir les événements de la vie et la façon dont on y réagit. Notre regard change sur nous-même et sur tout ce qui nous entoure et nous sommes de plus en plus conscients de l’expérience qui est la nôtre, de ce qui nous convient ou de ce qui ne nous convient plus dans cette expérience.

Imaginez que vous êtes réellement l’univers en train de s’explorer lui-même dans la peau d’un être humain. Imaginez. Comment est-ce que vous auriez envie de formuler vos choix? N’auriez-vous pas envie de ne plus vous restreindre, de ne plus vous minimiser ni vous saboter? N’auriez-vous pas envie que l’univers se sente aussi libre que possible à travers vous? Ne vous suffirait-il pas alors de faire vos choix comme si vous étiez réellement libre?

La bienveillance.
C’est la capacité à ne pas être dans le jugement.
De la bienveillance vient la liberté d’être et d’agir. Si je ne me juge plus, ne suis-je pas davantage libre d’être et d’agir de la manière dont j’ai envie d’être et agir.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s